Mes echecs et moi

0

Il y a quelques jours j’ai publié un petit résumé sous forme de schéma de mon parcours en tant que porteur de projet. Ce visuel montre que les échecs ont été nombreux. On a l’habitude de dire que les échecs sont importants, qu’ils permettent d’apprendre et de se faire une expérience.

Je pense que c’est faux.

En fait les échecs sont juste des échecs. Des trucs ou projets qui n’ont pas marché. Je n’ai rien appris de mes erreurs. Si ça avait été le cas, j’aurais relancé les projets en empruntant cette fois-ci les bons chemins. Alors qu’en fait je suis passé à autre chose.

D’ailleurs les chiffres parlent d’eux même. Selon les statistiques un entrepreneur ayant planté sa première boite a autant de chance de se planter pour la seconde boite. Comme si l’échec n’avait pas été profitable.

Ca ne veut pas dire qu’il faut craindre l’échec, mais juste que c’est quelque chose auquel il ne faut pas accorder trop d’importance.

Pour réussir il faut se planter pas mal de fois, non pas parce qu’on apprend dans l’échec, mais parce qu’il faudra plusieurs tentatives avant de trouver l’idée qui va cartonner.

Et pour cela mieux vaut regarder du coté de ses réussites.

Ces articles vous plairont

Laissez une réponse

hello